Quelles sont les aides financières pour l’achat d’une voiture en 2021 ?

Afin d’aider les Français à acheter leur futur véhicule, l’État et les collectivités locales proposent des aides financières multiples. Ces primes sont régulièrement révisées et soumises au respect de certaines conditions. Certaines aides sont cumulables. Passage en revue des principales primes auxquelles vous pouvez prétendre en 2021 pour l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion.

Pourquoi existe-t-il des aides à l’achat d’une voiture ?

Pour beaucoup de Français, la voiture est un moyen de transport indispensable. Se rendre au travail, faire ses courses, aller chercher ses enfants à l’école… L’achat d’une voiture, neuve ou d’occasion, représente un budget conséquent. Certains automobilistes ont besoin d’un petit coup de pouce pour financer leur nouveau véhicule. 

En outre, les nouvelles normes environnementales, ou encore celles liées à la sécurité, évoluent régulièrement et incitent l’État à aider les Français qui souhaitent changer pour un véhicule plus récent et plus respectueux des nouvelles normes en vigueur. D’où un vaste dispositif d’aides financières, nationales et régionales, mis en place depuis plusieurs années en France.

Les aides nationales pour l’achat d’une voiture

Au niveau national, il existe deux principales aides gouvernementales en 2021 pour l’achat d’un véhicule : la prime à la conversion et le bonus écologique. Ces aides peuvent se cumuler, sous certaines conditions. L’objectif de ces aides nationales : accélérer le renouvellement du parc automobile français au profit de véhicules moins polluants. 

Les aides régionales pour l’achat d’une voiture 

Au niveau régional, de nombreuses collectivités locales (régions, départements, villes) proposent elles aussi en 2021 des primes pour l’achat d’une voiture. Le montant de ces aides est variable selon les collectivités et cumulable avec les aides nationales. L’objectif des collectivités est là aussi de soutenir l’achat de véhicules plus performants énergétiquement et moins polluants pour une mobilité propre. 

Note au lecteur : la suite de l’article traite uniquement des primes nationales pour l’achat d’une voiture. Les primes régionales, multiples, évolutives et variables. Pour savoir si votre lieu de résidence vous donne droit à une prime pour l’achat d’une voiture, nous vous conseillons d’utiliser le simulateur d’aide mis en place par le gouvernement.

La prime à la conversion : jusqu’à 5.000 euros

Appelée “prime à la casse” jusqu’en 2010, cette aide financière permet au propriétaire d’une voiture ancienne de toucher jusqu’à 5.000 euros d’aides pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion ou d’une voiture de location (LDD ou LOA). En contrepartie, le propriétaire doit placer au rebut son ancien véhicule. 

Quel est le montant de la prime à la conversion en 2021 ?

Si vous achetez ou louez une voiture thermique, neuve ou d’occasion, vous pouvez toucher jusqu’à 3.000 euros. Si vous achetez ou louez une voiture 100% électrique, hybride ou hybride rechargeable, neuve ou d’occasion, la prime à la conversion peut atteindre jusqu’à 5.000 euros

Comment est calculé le montant de la prime à la conversion en 2021 ?

Plusieurs paramètres sont pris en compte, les 5.000 euros étant le montant maximal de la prime à la conversion. Autrement dit, il est possible d’être éligible à la prime à la conversion, mais de toucher moins que 5.000 euros, le montant le plus bas étant de 1.100 euros. La somme qui vous sera versée va notamment dépendre des émissions de CO2 du véhicule que vous allez acheter ou louer, du type de véhicule que vous avez mis à la casse, ou encore de vos ressources (sur la base de votre revenu fiscal). 

Quelles sont les principales conditions à respecter pour bénéficier de la prime à la conversion en 2021 ?

- Le véhicule doit être mis au rebut dans un centre agréé Véhicule Hors d’Usage (VHU) qui se chargera de le recycler. 

- Le poids du véhicule ne doit pas excéder 3.5 tonnes. 

- Le véhicule doit être immatriculé en France et ne pas avoir été placé sous gage. 

- Le véhicule ne doit pas être endommagé ou sinon être assuré depuis au moins 1 an 

- Enfin il faut être propriétaire depuis au moins 1 an du véhicule placé au rebut pour prétendre à la prime à la conversion. 

Quel véhicule faut-il acheter pour prétendre à la prime à la conversion en 2021 ?

Trois types de véhicules peuvent vous donner droit à la prime à la conversion : 

- Un véhicule dont le taux d’émission de CO2 est inférieur à 50 g/km : autrement dit une voiture électrique, hybride, hybride rechargeable… 

- Un véhicule dont le taux d’émission de CO2 se situe entre 51 et 109 g/km et classé Crit’Air 1. 

- Un véhicule dont le taux d’émission de CO2 se situe entre 51 et 109 g/km et classé Crit’Air 2 et immatriculé depuis le 1er septembre 2019.

La prime à la conversion va-t-elle évoluer en 2021 ?

Elle devrait être maintenue toute l’année 2021, toutefois certaines conditions vont changer. À compter du 1er juillet 2021, plus aucun véhicule diesel ou essence Crit’air 2 (et plus) ne sera éligible à la prime à la conversion. Au 1er janvier 2022, les autorités ont déjà annoncé que la prime à la conversion ne sera versée que pour l’achat d’une véhicule dont le taux d’émission de CO2 maximal sera de 127 g/km.

Le bonus écologique : jusqu’à 7.000 euros

Bien connue des Français car très médiatisée, cette prime existe depuis 2008. Elle a été mise en place pour inciter les automobilistes à acheter un véhicule (voiture ou camionnette) moins polluant : électrique ou hybride rechargeable. Le montant du bonus écologique, comme ses conditions, changent régulièrement. Cela permet à l’État de s’adapter à l’évolution de l’offre des véhicules électriques et hybrides.  

Quelle voiture acheter pour bénéficier du bonus écologique en 2021 ?

- Cela peut être un véhicule électrique, son taux d’émission de CO2 ne doit pas dépasser 20 g/km.

- Cela peut être un véhicule hybride rechargeable, son taux d’émission de CO2 doit être compris entre 21 et 50 g/km.

Quelles sont les principales conditions à respecter pour toucher le bonus écologique en 2021 ?

- Le véhicule doit être acheté ou loué avec option d’achat (LOA) pour une durée d’au moins 2 ans. 

- Le véhicule doit être neuf. 

- Le véhicule doit être immatriculé en France. 

- Enfin, le véhicule ne doit pas être vendu dans les 6 mois après son achat, ni avant d’avoir parcouru au moins 6.000 km.

Quel est le montant du bonus écologique en 2021 et comment est-il calculé ?

Le bonus écologique peut atteindre jusqu’à 7.000 euros. Le montant que vous allez toucher va dépendre de deux choses : du type de véhicule que vous achetez (électrique ou hybride rechargeable) et de son prix d’achat. Important : l’obtention du bonus écologique n’est pas soumis à des conditions de ressources, contrairement à la prime à la conversion 

- Pour l’achat d’une voiture électrique à moins de 45.000 euros, le bonus écologique représente 27% du prix d’acquisition TTC, plafonné à 7.000 euros. 

- Pour l’achat d’une voiture électrique entre 45.000 et 60.000 euros, le bonus écologique est de 3.000 euros. 

- Pour l’achat d’une voiture hybride rechargeable, en 2021 le bonus écologique est de 2.000 euros. 

On notera que l’achat d’une voiture électrique dont le prix est supérieur à 60.000 euros ne donne droit au versement d’aucun bonus écologique.

Le bonus écologique va-t-il être reconduit en 2021 ?

Jusqu’au 30 juin 2021, les conditions et le montant du bonus écologique restent échangés. Mais à partir du 1er juillet, le bonus écologique va baisser de 1.000 euros pour toutes les catégories de véhicules. À compter du 1er janvier 2022, le bonus écologique connaîtra une nouvelle baisse de 1.000 euros.

Autrement dit les montants du bonus écologique vont baisser de 2.000 euros en 12 mois pour chaque type de véhicule. Cela signifie qu’en janvier 2022, le bonus ne sera que de 5.000 euros maximum pour une voiture électrique achetée moins de 45.000 euros. A l’inverse, l’achat d’une voiture hybride rechargeable ne donnera plus droit à un bonus écologique. 

Existe-t-il un bonus écologique pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion ?

En effet, depuis le 9 décembre 2020, il est possible de bénéficier d’un bonus écologique pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion. L’aide s’élève à 1.000 euros. Là encore, le bonus n’est soumis à aucune condition de ressources. Quelques conditions sont toutefois à respecter : être majeur, domicilié en France, acheter une voiture électrique d’occasion dont le taux d’émission de CO2 n’excède pas 20 g/km, conserver (au louer) le véhicule au moins 2 ans, enfin le véhicule d’occasion doit être immatriculé en France dans une série définitive depuis au moins 2 ans.

Vous êtes un jeune conducteur ?
Réalisez chaque mois jusqu'à 50% d'économies sur votre assurance auto !
Autres articles à découvrir

Défiler en haut de page