picto

Prévention
3 choses à savoir sur la ceinture de sécurité

La ceinture de sécurité, telle que nous la connaissons aujourd’hui, est une invention suédoise datant des années 50. Volvo fut le premier constructeur à la proposer sur une voiture de série. Efficace dès les plus basses vitesses, elle est obligatoire pour tous les occupants du véhicule. En cas d’oubli, vous êtes passible d’une amende de 135 €.

undefined

La ceinture assure votre sécurité même à basse vitesse

Quelle que soit la vitesse, la ceinture de sécurité est efficace pour maintenir le corps des occupants sur le siège. Un choc peut être mortel ou provoquer de graves lésions à basses vitesses, rappelle Challenges. Attacher sa ceinture doit être un réflexe dès que l’on monte en voiture, même pour un court trajet à une vitesse de 20 ou 30 km/h.

La ceinture est capable de résister à une force de 3 tonnes. Grâce à sa solidité, lors d’un choc jusqu’à 50 km/h, les risques de blessures sont minimes. Ce risque est encore diminué sur les voitures modernes équipées de prétensionneurs, capables de plaquer le passager sur son siège pour limiter ses mouvements.

Le port de la ceinture est obligatoire pour tous. Adultes comme enfants, il n’y a aucune dérogation possible, même pour une femme enceinte arrivant à terme. Un passager à l’arrière qui n’aurait pas mis sa ceinture pourrait être projeté dans le pare-brise ou sur un autre occupant lors d’un accident. Il pourrait également être éjecté du véhicule. Vous l’avez compris : la ceinture sauve des vies.

La ceinture de sécurité doit être bouclée par tous les occupants

Les voitures sont équipées de ceintures de sécurité depuis plusieurs décennies. Elles ont été rendues obligatoires en France en 1973 pour les places à l’avant et en 1990 aux places arrière.

Même si la plupart des véhicules offrent le réglage de la hauteur du point d’ancrage à l’avant, il est nécessaire d’utiliser des dispositifs adaptés à la morphologie des plus jeunes à l’arrière.

Le passage correct de la ceinture de sécurité doit se faire au niveau de la clavicule, entre l’épaule et le cou. Elle doit être ajustée et bien tendue. L’utilisation d’un dispositif pour l’empêcher de vous serrer est dangereuse. Le conducteur doit veiller à ce que tous ses passagers attachent correctement leur ceinture pour leur sécurité et la sienne.

Absence du port de la ceinture de sécurité : les sanctions

Lors d’un contrôle par les forces de l’ordre, l’absence du port de la ceinture de sécurité est sanctionnée par une contravention de 4e classe et une amende de 135 €. Le conducteur surpris sans ceinture de sécurité se verra retirer 3 points sur son permis de conduire. Il pourra également écoper d’une suspension de permis de conduire pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Le conducteur est responsable des mineurs présents dans le véhicule. Il est redevable d’une contravention émise contre l’un d’entre eux qui ne porterait pas sa ceinture. Les majeurs sont responsables du port de leur ceinture de sécurité. Celui qui ne met pas la sienne pourra être verbalisé directement. Le montant de l’amende est le même que pour le conducteur.

Votre tarif d'assurance auto en quelques clics !
240€ d'économie en moyenne sur la Formule tous risques !
(étude Ipsos 2020)

Pour aller plus loin…

Les enfants doivent être installés dans un siège adapté à leur sécurité : suivant l’âge des enfants que vous transportez, vous devez utiliser un siège auto ou un rehausseur adapté à leur morphologie. Ils sont obligatoires pour les enfants de moins de 10 ans depuis janvier 1992. Ils doivent respecter les normes ECE R44/04 ou i-Size.

L'assurance auto chez Direct Assurance

Ce sont 5 formules d'assurance auto clé en main et des packs avec des garanties supplémentaires pour répondre à tous vos besoins.

Autres articles sur le même sujet

Défiler en haut de page