picto

Ma santé au quotidien

Et si le café était mauvais pour votre taux de cholestérol ?

Le café : bon pour la santé ? Pas si sûr ! D’après une étude norvégienne, il pourrait faire augmenter le cholestérol chez les hommes et les femmes. Toutefois, à raison d’une ou deux tasses journalières, il a plutôt un effet anti-inflammatoire capable de faire baisser ce taux.

Le cholestérol en quelques mots

 

Corps gras essentiel, le cholestérol est indispensable à la fabrication de diverses cellules hormonales et à la synthèse des membranes des cellules selon Pourquoi Docteur. Le corps produit de lui-même 75 % du cholestérol, mais le reste doit être apporté par l’alimentation.

Une part du cholestérol total inclut le cholestérol HDL et le reste correspond au cholestérol LDL. Le premier est bénéfique pour les artères quand le second est dangereux pour la santé. Un taux de cholestérol supérieur à 2 grammes par litre de sang est un facteur de risque important de maladies cardio-vasculaires. En France, 20 % des Français souffrent d’un taux de cholestérol trop élevé.

 

L’étude norvégienne faisant le lien entre café et cholestérol

 

Selon une étude publiée dans Open Heart, une revue scientifique américaine, il conviendrait de limiter sa consommation de café. En effet, cette boisson du petit-déjeuner pour de nombreux Français pourrait augmenter le taux de mauvais cholestérol. L’étude porte sur des adultes de plus de 40 ans et les divers types de cafés ont été pris en compte (expresso, dosette, filtre, instantané…). Les résultats sont variables selon le sexe du buveur ou le type de brassage du café.  

Les résultats sont sans appel : en consommant de 3 à 5 tasses d’expresso par jour, les hommes avaient de façon significative un taux de cholestérol plus élevé. Quant aux femmes, elles enregistraient une augmentation de 0,11 mmol/L de cholestérol à partir de 6 tasses de café filtré par jour et au-delà.

L’étude conclut aussi que la boisson contient de très nombreux composés phytochimiques variables selon la variété de café, la méthode d’infusion, le degré de torréfaction ou encore la quantité absorbée chaque jour. Ce sont ces produits chimiques qui seraient principalement responsables de l’augmentation du cholestérol.

 

Faut-il alors stopper le café pour faire baisser son taux de cholestérol ?

 

Globalement, en se contentant de 2 tasses par jour, selon l’étude précédente, aucun risque particulier sur le taux de cholestérol n’était constaté chez les hommes. Pour les femmes, à moins de 6 tasses de café filtre par jour, pas de souci spécifique n’était mis en avant non plus. 

Une seconde étude publiée dans Nature Communications, une revue scientifique, estime en revanche qu’à raison de deux à trois tasses par jour de café, la quantité de caféine permettrait de déclencher une réaction biochimique provoquant la diminution du taux de cholestérol LDL. Il s’agirait de l’effet du café et de ses dérivés sur la protéine PCSK9 : son action serait bloquée, induisant une baisse du cholestérol LDL.

Ainsi, à dose raisonnée, le café diminuerait l’inflammation du corps et serait même capable de faire baisser le cholestérol : une bonne nouvelle pour les adeptes de café qui ne seront pas obligés de stopper totalement sa consommation.

Votre tarif d’assurance santé en quelques clics !
En 5 min, personnalisez votre assurance santé et obtenez le prix le plus serré

Pour aller plus loin...

Arthrosclérose et excès de cholestérol : Première maladie cardio-vasculaire du monde selon la Fédération Française de Cardiologie, l’arthrosclérose est le résultat d’une hypercholestérolémie. Elle gêne le passage du sang oxygéné vers les organes et implique parfois des douleurs d’angine de la poitrine.

L’assurance santé chez Direct Assurance

Bénéficiez du meilleur d’une assurance santé : remboursement en 48h, carte de tiers payant, espace en ligne, conseillers santé… Profitez également de nombreux services comme la téléconsultation médicale 24h/24. Choisissez enfin vos garanties pour une offre personnalisée à prix serré.

Autres articles sur le même sujet
Défiler en haut de page