picto

Ma santé au quotidien

Un taux de nicotine plus bas dans les cigarettes pour lutter contre le cancer

Aux États-Unis, le gouvernement souhaite réduire le taux de nicotine des cigarettes afin de limiter la dépendance des consommateurs. Cette proposition s’inscrit dans le cadre de la lutte contre le cancer.

La nicotine : une substance hautement addictive

 

La nicotine est une véritable drogue entraînant une importante dépendance physique. Cette substance déclenche des effets psychoactifs, autrement dit, des changements chimiques et biologiques dans le cerveau, selon Le Figaro.

Avec le temps, le corps s’habitue à la nicotine, et ses effets s’atténuent. Par conséquent, les fumeurs ont tendance à fumer de plus en plus. Lorsque les poumons absorbent la nicotine, celle-ci circule dans le sang pour atteindre le cerveau et d’autres organes du corps humain. Ce processus est très rapide, puisque, après l’inhalation, la nicotine atteint le cerveau en 10 secondes. En activant le circuit de la récompense, elle provoque la libération de dopamine : le fumeur ressent ainsi du plaisir, une forme de bien-être. Ainsi, les fumeurs éprouvent de grandes difficultés à arrêter la cigarette.

 

Moins de nicotine dans les cigarettes pour réduire les risques de décès du cancer

 

Les États-Unis mènent un combat avec l’industrie du tabac, afin notamment de lutter contre la dépendance à la nicotine et les risques associés à la cigarette. Selon Le Monde, le gouvernement a récemment annoncé vouloir réduire le taux de nicotine des cigarettes vendues aux États-Unis.

 

Le pays compte près de 500 000 décès liés au tabac chaque année. Aux États-Unis, il s’agit de la principale cause de décès facile à éviter. Dans le cadre d’un plan de lutte contre le cancer, le gouvernement de Joe Biden souhaite donc rendre les cigarettes moins addictives, avec comme principal objectif de sauver des vies en réduisant le nombre de décès du cancer. Ce programme de santé a pour ambition de réduire de 50 % le taux de mortalité en lien avec le tabac sur une période de 25 ans.

 

Une interdiction prochaine pour la vente des cigarettes mentholées

 

Parmi les autres propositions de l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA), Le Monde précise que les cigarettes mentholées devraient prochainement disparaître des ventes aux États-Unis. La FDA s’était notamment engagée en avril 2021 à ce sujet, mais ce processus d’interdiction pourra prendre plusieurs années.

En effet, les cigarettes mentholées sont plus attrayantes en raison de leur goût, incitant à la consommation, et pourraient représenter une porte d’entrée vers le tabagisme. Cette proposition s’inscrit donc également dans le cadre de la lutte contre le cancer lié à la consommation de tabac, à l’instar de la diminution du taux de nicotine.

Votre tarif d’assurance santé en quelques clics !
En 5 min, personnalisez votre assurance santé et obtenez le prix le plus serré

Pour aller plus loin...

Interdiction des arômes de cigarettes électroniques : d’après 20 Minutes, la FDA a interdit en 2020 la commercialisation des produits aromatisés pour vapoteuses à recharge. Seuls les arômes tabac et menthol restent autorisés afin de limiter l’attractivité de cette autre forme de tabagisme.

21 ans est l’âge minimal pour acheter tabac et cigarettes électroniques aux USA : en 2019, une loi a été adoptée aux États-Unis pour relever l’âge minimal de 18 à 21 ans, notamment pour combattre la popularité des cigarettes électroniques, indique Le Figaro.

L’assurance santé chez Direct Assurance

Bénéficiez du meilleur d’une assurance santé : remboursement en 48h, carte de tiers payant, espace en ligne, conseillers santé… Profitez également de nombreux services comme la téléconsultation médicale 24h/24. Choisissez enfin vos garanties pour une offre personnalisée à prix serré.

Autres articles sur le même sujet
Défiler en haut de page