picto

Engagement

Les pièces auto recyclées au service

de votre pouvoir d'achat et de l'environnement

De plus en plus présentes dans le secteur automobile, les pièces recyclées – aussi appelées pièces de réemploi – présentent de nombreux avantages. C’est pourquoi, chez Direct Assurance, nous proposons à nos assurés d’utiliser des pièces recyclées dans la réparation de leur véhicule après un sinistre.

#1. Qu’est-ce qu’une pièce auto recyclée ?

Il s’agit d’une pièce d’occasion provenant d’un véhicule qui n’est plus en circulation. Bien entendu, la pièce recyclée doit respecter toutes les normes de sécurité en vigueur pour être utilisée dans la réparation d’un autre véhicule.

L’utilisation de pièces recyclées pour réparer des voitures ? La pratique est de plus en plus courante : depuis le 1er janvier 2017, les réparateurs ont en effet l’obligation de proposer à leurs clients des pièces auto recyclées. Deux conditions sont requises : l’usage d’une pièce auto recyclée doit-être possible d’un point de vue technique, elle doit en outre satisfaire toutes les conditions de sécurité.

#2. D’où proviennent les pièces auto recyclées ?

Les pièces recyclées sont issues de centres automobiles spécialisés dans le traitement des véhicules hors d’usage. Baptisés centres VHU, pour Véhicules Hors d’Usage, ces centres sont plus connus sous le nom de casse automobile. En France, on compte environ 1.700 centres VHU agréés par l’État.

Un véhicule qui entre dans un centre VHU est normalement hors d’usage : on parle alors d’épave. Dans un premier temps, les équipes du centre VHU identifient les pièces encore en bon état sur l’épave, ou celles qui peuvent être réparées. Une fois préparées pour une deuxième vie, la pièce sera mise à disposition des réparateurs et garagistes.

#3. Quelles sont pièces auto que l’on peut recycler ?

Toutes les pièces d’une voiture ne peuvent pas être recyclées. Seules certaines pièces ont le droit à une seconde vie. D’une manière générale, aucune pièce touchant à la sécurité du véhicule ne peut être recyclée.

Parmi les pièces autos de réemploi, citons : les éléments de carrosserie comme les portes ou le coffre, les pièces dites de garnissage intérieur comme la planche de bord ou les sièges, les vitres, ou les pièces d’optique comme les phares.

Certaines pièces mécaniques ou électroniques peuvent aussi être recyclées, à condition toutefois qu’elles ne fassent pas partie des éléments de direction, de freinage, des trains roulants ou des éléments de liaison au sol. La nature des pièces auto recyclées reste donc extrêmement encadrée.

#4. Quelle différence entre une pièce auto recyclée et une pièce auto neuve ?

La seule différence, mais elle a son importance : le prix de la pièce. Une pièce auto recyclée coûtera moins cher qu’une pièce neuve d’origine. Pourtant, comme le rappelle Sébastien Redon, responsable stratégie prestataires VEI chez Direct Assurance, les pièces sont identiques. « Une pièce recyclée n’en demeure pas moins une pièce d’origine. Elle provient d’un véhicule identique à celui sur lequel elle va être réutilisée. La pièce a été démontée puis vérifiée par des experts agréés dans un centre VHU ».

#5. Quels sont les avantages des pièces de réemploi ?

Recourir à des pièces auto recyclées pour la réparation de son véhicule présente plusieurs avantages.

> Sauver un véhicule déclaré économiquement irréparable (VEI)


Lorsqu’une voiture présente d’importants dégâts suite à un accident, un expert mandaté par l’assurance intervient pour chiffrer les réparations. Leur montant ne doit pas dépasser la valeur estimée de la voiture, sinon on parle d’un Véhicule Économiquement Irréparable (VEI). En d’autres termes, la voiture est classée « épave » et envoyée à la casse. Recourir à des pièces auto de réemploi, moins onéreuses que des pièces neuves, fait baisser le montant des réparations. Dans certains cas, cela permet de sauver des véhicules qui, sans le recours à des pièces recyclées, n’auraient pas pu être réparés. Cela évite également le blocage de la carte grise en préfecture, qui peut être un casse-tête pour nos clients. 

> Réduire le coût des réparations automobiles 


Plus généralement, utiliser des pièces auto recyclées permet de réaliser des économies sur ses réparations. Si le coût de la main d’œuvre demeure inchangé, passer par des pièces de réemploi plutôt que des pièces neuves fait baisser la facture. C’est d’autant plus vrai sur les pièces de carrosserie : en France, sur les véhicules de marque française, les constructeurs automobiles ont le monopole des pièces neuves de carrosserie. Ce qui signifie que si vous devez changer le pare-chocs de votre Renault et que vous souhaitez un pare-chocs neuf, votre garagiste n’aura d’autre choix que d’acheter ce pare-chocs chez Renault. Forts de cette situation de monopole, les constructeurs automobiles ne pratiquent pas toujours des prix très bon marché. Comme l’explique le site de la chaîne d’information LCI « En 2019, les prix de ces pièces ont bondi en moyenne de 11%, contre 7,5% l’an dernier ». Les pièces recyclées présentent donc une vraie alternative pour le consommateur.

> Protéger l’environnement et l’emploi local


C’est un autre aspect positif et très important des pièces recyclées : au-delà des économies qu’elles offrent, les pièces de réemploi participent à limiter l’impact de l’automobile sur l’environnement. Opter pour une pièce auto recyclée, c’est éviter d’en fabriquer une neuve avec les coûts que cela engendre. Choisir des pièces auto recyclées, c’est aussi soutenir l’emploi local dans les casses automobiles, au cœur du dispositif, en développant l’économie circulaire.

Votre tarif d'assurance auto en quelques clics !
240€ d'économie en moyenne sur la Formule tous risques !
(étude Ipsos 2020)

4 questions à… Sébastien Redon, responsable stratégie prestataires VEI chez Direct Assurance

Les pièces auto recyclées bénéficient-elles d’une garantie ? Il faut déjà signaler qu’une pièce automobile recyclée est une pièce d’origine qui provient simplement d’un autre véhicule. Elle n’est pas moins robuste qu’une pièce neuve : si elle est proposée comme pièce de réemploi, c’est qu’elle satisfait toutes les normes de qualité et de sécurité. Autrement dit : c’est une pièce en parfait état. Sur la garantie, c’est le garage qui s’engage à ce que la réparation dure dans le temps. En cas de problème avec une réparation où des pièces recyclées ont été utilisées, c’est donc le garage qui est responsable.

D’où viennent les pièces recyclées de Direct Assurance ? Direct Assurance travaille avec plusieurs partenaires spécialistes du recyclage des véhicules et du traitement des pièces détachées. Parmi eux, citons INDRA qui est détenu par Renault et Suez. INDRA est à la pointe de la technologie sur tous les sujets liés au recyclage. Leader en France du recyclage de véhicules terrestres, INDRA gère chaque année 600.000 véhicules. Mais nous travaillons aussi avec d’autres spécialistes en région, comme le groupe FERT (sud est), Allo Casse Auto (Ile-de-France) ou AC Starter (grand ouest).

Un client dont la voiture est assurée chez Direct Assurance peut-il refuser que son véhicule soit réparé avec des pièces auto de réemploi ? Bien entendu, la décision finale revient toujours au client ! S’il souhaite une réparation sans pièces de réemploi, le client n’a qu’à nous le signaler. Si l’expert propose tout ou partie des réparations avec des pièces de réemploi, l’assuré en sera informé. Si ce dernier refuse, alors la réparation se fera avec des pièces neuves. Pour l’assuré, il y a toutefois un intérêt financier à utiliser des pièces de réemploi : si son contrat d’assurance auto mentionne une franchise variable, cela signifie qu’une part de sa franchise correspond à un pourcentage du montant des réparations. Plus ces dernières coûtent cher, plus le montant de la franchise à verser par l’assuré sera donc élevé. D’où l’intérêt d’opter pour des pièces recyclées afin de faire baisser le coût des réparations.

N’y a-t-il pas un risque qu’un véhicule soit déprécié s’il est réparé avec des pièces d’occasion ? Non, il n’y a aucune raison de s’en inquiéter. Pièces recyclées ou pièces neuves : il n’y a pas de différence. Leurs caractéristiques sont rigoureusement identiques, il s’agit toujours de pièces d’origine. La pièce recyclée a été rigoureusement sélectionnée et conditionnée avant d’être proposée à l’installation sur un nouveau véhicule. Votre véhicule ne perdra pas de sa valeur s’il est équipé avec certaines pièces recyclées. Et vous ne verrez aucune différence.

L'assurance auto chez Direct Assurance

Ce sont 5 formules d'assurance auto clé en main et des packs avec des garanties supplémentaires pour répondre à tous vos besoins.

Autres articles sur le même sujet
Défiler en haut de page